Creer votre blog photo | S'abonner à ce blog | Tous les blogs | Login | Fond Ecran

Archive: septembre, 2013

cormoran

cormoran (1)

cormoran (2)

cormoran (3)

cormoran (4)

cormoran (5)

cormoran (6)

cormoran (7)

cormoran (8)

cormoran (9)

bagarre entre un heron et un goeland

heron goeland (1)

heron goeland (2)

heron goeland (3)

heron goeland (4)

heron goeland (5)

heron goeland (6)

heron goeland (7)

heron goeland (8)

grenouilles

grenouille (1)

IF

IF

grenouille (5)

grenouille (6)

martin pecheur, marais bellenville

martin pecheur (1)

martin pecheur (2)

martin pecheur (3)

martin pecheur (4)

martin pecheur (5)

martin pecheur (6)

martin pecheur (7)

martin pecheur (8)

martin pecheur (9)

martin pecheur (10)

martin pecheur (11)

martin pecheur (12)

martin pecheur (13)

cygnes en vol

cygnes

mouettes qui pechent

mouettes (1)

mouettes (2)

mouettes (3)

mouettes (4)

mouettes (5)

mouettes (6)

mouettes (7)

mouettes (8)

mouettes (9)

mouettes (10)

mouettes (11)

tn_mouettes (1)

tn_mouettes (2)

tn_mouettes (3)

tn_mouettes (4)

tn_mouettes (5)

tn_mouettes (6)

tn_mouettes (7)

tn_mouettes (8)

tn_mouettes (9)

tn_mouettes (10)

tn_mouettes (11)

heron pourpré

IF

IF

heron pourpré (3)

HERON CENDRE A LA PECHE

heron (1)

heron (2)

heron (3)

heron (4)

heron (5)

heron (6)

heron (7)

heron (8)

heron (9)

heron (10)

heron (11)

heron (12)

heron (13)

heron (14)

heron (15)

VANNEAU HUPPE

Le Vanneau huppé (Vanellus vanellus) est une espèce de limicole vivant souvent en bandes, commun en Europe et dans toute la zone paléarctique
Le vanneau huppé mesure 28 à 31 cm pour une envergure de 82 à 87 cm. Il pèse entre 128 à 330 g.

Il présente une longue huppe noire effilée caractéristique, des parties supérieures à reflets verts et des sous-caudales orange. Son ventre blanc fait ressortir la couleur rose de ses pattes, très fines et courtes. Ses ailes larges et arrondies sont sombres dessus et blanches dessous. Leur battement rapide produit un son très particulier, qui rappelle le bruit que fait le van (sorte de grand tamis) dans les mains du vanneur, d’où son nom de vanneau1.

Reproduction[modifier le code]

Le vanneau huppé niche au sol, le plus souvent en prairie humide. Dès la fin mars et jusqu’au mois de mai, la femelle se consacre à la couvaison. Elle pond ses œufs (quatre généralement) dans une cavité au sol aménagée par le mâle durant la parade nuptiale. Si sa ponte est détruite, la femelle peut la renouveler jusqu’à cinq fois de suite2. L’incubation peut durer près de 30 jours. Les juvéniles quittent le nid quelques heures après leur éclosion (comportement nidifuge) et volent au bout de cinq semaines.

Habitat[modifier le code]

Il est typique des terrains découverts : marais d’eau douce ou salée (vasières), prairies et champs cultivés.

Migration[modifier le code]

S’il niche en colonies éparses dans les champs ou les landes de l’Europe entière, le vanneau huppé adopte un comportement plus grégaire le reste de l’année. En hiver, on l’observe souvent en grand nombre, s’abritant au creux des sillons tracés par les machines agricoles. Sensibles au froid, les vanneaux huppés d’Europe continentale et nordique se réunissent en troupes compactes dès la fin du mois de juillet afin de rejoindre des régions au climat plus doux. Ils migrent vers le sud et l’ouest de l’Europe.
texte widipèdiavanneau huppé (1)

vanneau huppé (3)

vanneau huppé (4)

vanneau huppé (6)

vanneau huppé (7)

vanneau huppé (10)

vanneau huppé (11)

vanneau huppé (12)

vanneau huppé (13)

vanneau huppé (14)

vanneau huppé (15)

vanneau huppé (16)

vanneau huppé (17)

vanneau huppé (18)

vanneau huppé (19)

vanneau huppé (20)

vanneau huppé (21)

BECASSINES DES MARAIS

La Bécassine des marais (Gallinago gallinago) est une espèce d’oiseau appartenant à la famille des Scolopacidae. Il s’agit de l’une des trois espèces de bécassines vivant en France.
Cet oiseau se nourrit essentiellement de petites proies animales qu’il capture en sondant la vase.
Pendant ses parades nuptiales, le mâle fait des plongées spectaculaires. Les vols en zigzags du mâle, destinés à délimiter le territoire, produisent un son audible « v-v-v », dû à la vibration des rectrices. Le vol de parade, qui s’accompagne de bruissements vibrants provoqués par les rectrices externes, consiste à plonger en oblique.
Le sort de cet oiseau prouve combien la disparition des zones humides affecte la biodiversité. Autrefois répandu en Europe, il connaît un déclin rapide depuis les années 19802. Le drainage des marécages, la construction de canaux, l’agriculture intensive ou l’urbanisation à proximité de son habitat sont des éléments contribuant à diminuer sa population: texte wikipédiabecassine des marais (1)

becassine des marais (2)

becassine des marais (3)

becassine des marais (4)

becassine des marais (5)

becassine des marais (6)

becassine des marais (7)

becassine des marais (8)

becassine des marais (9)

becassine des marais (10)

becassine des marais (11)

becassine des marais (12)

becassine des marais (13)

becassine des marais (14)

FAUCON HOBEREAU

Le Faucon hobereau (Falco subbuteo) est une espèce de rapaces diurnes appartenant à la famille des Falconidae. Il s’agit de l’un des rares oiseaux plus rapide que le martinet ramoneur en vol.La vitesse du faucon hobereau peut atteindre 150 km/h et, comme le faucon pèlerin, sa vitesse en piqué peut avoisiner les 200 à 230 km/h.
Aux moments des amours, en avril-mai, les partenaires réalisent des acrobaties aériennes. Le couple a d’ordinaire 3 œufs, le mâle et la femelle couvent à tour de rôle durant 28 jours. Au début, le mâle s’occupe seul de la chasse, puis la femelle l’aide. Les parents reviennent au nid nourrir les petits toutes les 2 à 3 heures, ou plus fréquemment s’ils ne chassent que des insectes. Au bout 22 à 25 jours après l’éclosion, les jeunes quittent le nid mais continuent à se faire nourrir durant plusieurs semainesfaucon hobereau (1)

faucon hobereau (2)

faucon hobereau (3)

faucon hobereau (4)

faucon hobereau (5)

faucon hobereau (6)

faucon hobereau (7)

faucon hobereau (8)