Creer votre blog photo | S'abonner à ce blog | Tous les blogs | Login | Fond Ecran

Archive: mai, 2013

Cossus gâte-bois

tn_Cossus gâte-bois (Cossus cossus (3)

tn_Cossus gâte-bois (Cossus cossus (2)

tn_Cossus gâte-bois (Cossus cossus (1)Cette espèce attaque de nombreux arbres, fruitiers (pommier, poirier, cerisier, prunier…), mais aussi le chêne, le hêtre, le châtaignier, l’érable, le tilleul, etc.

Les arbres fruitiers sont les plus sensibles, notamment les sujets plus âgés chez lesquels la sève circule mal. L’attaque du Cossus gâte-bois se traduit souvent par un dessèchement brutal de l’arbre
texte wikipedia

MESANGE , NOURRISSANT SES PETITS

mesange (1)

mesange (2)

mesange (3)

mesange (4)

mesange (5)

mesange

SITE DE LOOS EN GOHELLE

IF

IF

IF

IF

vache highland

IF

IF

IF

IF

MOUCHE SCORPION

Très facilement reconnaissable avec ses longues mandibules en forme de bec et ses 2 paires d’ailes tachetées. Le mâle possède un abdomen relevé faisant penser à une queue de scorpion (inoffensive). Il sert notamment pour l’accouplementIF

IF

IF

foulque macroule

IMG_2989

grenouille rousse

IMG_2988

Polydrusus (Neoeustolus)

IF

IF

IF

IF

IF

IF

IF

IF

Pyrochroa serraticornis ou Cardinal rouge

Pyrochroa serraticornis ou Cardinal rouge est une espèce d’insecte coléoptère appartenant à la famille des Pyrochroidae.

Il se distingue du Cardinal Pyrochroa coccinea par sa tête rouge au lieu de noire chez ce dernier.
IF

IF

IF

IF

IF

IF

LA LUNE

IMG_2958_hdr_mode_3

lune

coq

coq (1)

coq (2)

coq (3)

coq (4)

moustique dans la pelouse!

hdr

hdr1

IMG_8873

IMG_8877

ESCARGOT DE BOURGOGNE

IMG_2921

grébe huppé

toujours sur son nid, aujourd’hui , 14/05/13, un effet réalisé avec FUSIONgrebe hdr

chien

chien hdr - Copie

TARIN DES AULNES

Le tarin qui est l’un des plus petits fringillidés mesure environ 12 cm. L’adulte et le juvénile sont assez trapus, avec les ailes à bandes noires, et une barre alaire jaune vif. Le croupion est jaune verdâtre, et la queue noire avec des taches jaunes à la base. Le ventre et la poitrine est jaune très clair, tirant sur le blanc et pouvant être strié de noir. Son dos est vert grisâtre légèrement rayé, et les sous-caudales et les flancs sont fortement rayés de noir. La couleur verdâtre du plumage du tarin à certains endroits vient du mélange de plumes noires au milieu d’une majorité de plumes jaunes
Il est très actif et assez erratique, mais est très sociable envers les autres espèces de passereaux. Le tarin se déplace principalement en groupe dont la composition varie de quelques individus à plusieurs dizaines de couples.

Lorsqu’il se nourrit son comportement se rapproche de celui des mésanges, car il se perche facilement la tête en bas pour atteindre sa nourriture.

Le vol du tarin est onduleux et dansant surtout lorsqu’il se déplace en groupes.

Pendant la parade nuptiale le mâle poursuit la femelle, puis se dresse devant elle les plumes hérissées et les ailes légèrement entrouvertes. Le vol nuptial du mâle continue à tourner en papillonant autour de la femelle
Il vit en moyenne une dizaine d’années.
Le tarin habite dans les zones assez boisées tels les bois les forêts ou les terrains vagues, et a une préférence pour les conifères. Durant la période hivernale il fréquente les aulnes et les bouleaux et il n’hésite pas à se rapprocher des habitations, où il fréquente volontiers les mangeoires
texte widipediatarin des aulnes (1)

tarin des aulnes (3)

tarin des aulnes (4)

MOUSTIQUE JARDINE!

moustique

ESCARGOT LIMNEE, MARAIS DE BEUVRY 62660

PIC EPEICHETTE

PIC MAR (0)

PIC MAR (1)

PIC MAR (2)

PIC MAR (4)

PIC MAR (5)

PIC MAR (6)

rat musqué , dans le marais de beuvry 62660

Le rat musqué (Ondatra zibethicus) (ou rat d’Amérique) est un rongeur de la famille des muridés de 30 à 40 cm de long qui pèse jusqu’à 1,5 kg (sec). Il est réputé pouvoir vivre une dizaine d’années en captivité, mais il ne dépasse que rarement 3 ou 4 ans dans la nature. Excellent nageur, il peut parcourir près de 100 m sans respirer sous l’eau ou y rester submergé et immobile plus de 15 minutes s’il se sent menacé.

Originaire d’Amérique du Nord, il a été introduit en Europe au début du XXe siècle pour sa fourrure et comme sujet de curiosité (en Bohême au début du XXe siècle). Il a été élevé dans de nombreux élevages en Europe, avant que des individus échappés d’élevages ou volontairement libérés dans la nature colonisent les milieux naturels et agricoles. Il est devenu dans les années 1960 le mammifère le plus commun des cours d’eau des zones agricoles d’Europe de l’Ouest où il cause d’importants dégâts.

Il ne faut pas le confondre avec le ragondin (Myocastor coypus), un autre rongeur beaucoup plus gros (jusqu’à 9 kg) de la famille des capromyidés originaire d’Amérique du Sud, lui aussi introduit en Europe, mais moins invasif et qui passe plus difficilement l’hiver.
Il possède une grosse tête avec des incisives puissantes, de fortes pattes postérieures frangées sur leur bord externe de petits poils natatoires.
Les membres antérieurs sont beaucoup plus courts.
De solides griffes lui permettent de creuser efficacement les sols
Longueur : 50 à 61 cm, dont 30 à 36 cm pour la tête et le corps, 20 à 25 cm pour la queue, presque glabre, noirâtre, écailleuse et comprimée latéralement (à part le castor, c’est le seul rongeur qui n’ait pas une queue arrondie).
Couleur : plus foncée sur le dos (brun à presque noir) et plus claire sur le ventre (brun-gris). Sa couleur peut légèrement varier avec l’âge.
Fourrure : Un duvet très dense de sous-poils gris le protège du froid, sous une couche de poils de couverture rigides et brillants.

Alimentation[modifier]C’est un herbivore, mais si son régime alimentaire est essentiellement composé de végétaux, il le complète en hiver par quelques animaux aquatiques. Il est notamment capable d’ouvrir les coquillages (anodontes, moules zébrées qu’il casse toujours de la même manière). À l’occasion il peut également se nourrir de poissons laissés sur la rive par des pêcheurs.La gestation est brève (environ 30 jours), ce qui explique la prolificité de l’espèce : 2 à 3 portées par an sont possibles, avec 6 à 7 petits par portée, allaités de 21 à 28 jours. Le mâle s’occupe des petits avec la femelle, dans le terrier avant leur émancipation.
À l’automne, les jeunes sont autonomes et quittent leurs parents pour chercher un nouveau territoire
TEXTE WIKIPEDIArat musqué (1)

rat musqué (2)

rat musqué (3)

rat musqué (4)

rat musqué (5)

rat musqué (6)

rat musqué (7)

rat musqué (8)

rat musqué (9)

rat musqué (10)

rat musqué (11)

rat musqué (12)

rat musqué (13)

rat musqué (14)

rat musqué (15)